À quel moment débuter l’éducation du chien

Essentielle pour le bon développement de l’animal, l’éducation du chiot est un passage obligé que le propriétaire doit débuter le plus tôt possible, c’est-à dire au jour d’acquisition de l’animal. En effet, les capacités d’assimilation du chiot sont toutes fraîches aux premiers jours. La plupart des propriétaires hésite à se lancer tout de suite dans le dressage, par peur d’embêter leur chiot. Et pourtant l’éducation du jeune chien est une étape essentielle pour une meilleure interaction entre le propriétaire et l’animal. Quand débuter le dressage du chiot ? Qu’est-ce qui diffère l’éducation d’un chiot à celle d’un chien ? Découvrons ensemble les réponses à ces questions dans ces quelques lignes.

L’éducation du chiot : il faut commencer tôt

L’éducation d’un chiot commence dès son arrivée à la maison. Dès que le chiot arrive dans votre foyer, il faut qu’il ait son endroit de couchage, son endroit pour manger, etc. En assimilant ces différents points, vous lui éviterez des troubles de comportements. Il faut également se rappeler qu’avant d’être un ami fidèle et très sociable, le chiot est aussi un animal. Prenons la peine de lui assigner sa propre place et de lui apprendre quelques règles importantes pour la bonne gestion de votre relation. Même tout petit, un chiot peut comprendre absolument tout. Si auparavant, on avait l’habitude d’attendre l’âge d’un an pour éduquer le chien, aujourd’hui la réalité en est toute autre. Attendre cet âge pour commencer à apprendre quelque chose au chien équivaudrait à attendre qu’un enfant atteigne ses vingt ans pour l’envoyer à l’école.

Dans l’éducation canine, le bon moment pour apprendre est le plus jeune. Le chiot parvient à mieux assimiler l’apprentissage et à adopter les bons comportements lorsque le propriétaire commence l’éducation tôt. Tout ce qui est indiqué par le maître sera intégré immédiatement par le chiot. Il faut bien évidemment, appliquer des programmes adaptés aux possibilités d’un esprit en plein développement et non se hâter à des règles de dressage drastiques.

Le jeune âge est propice à l’apprentissage des hiérarchies, le jeune chien apprend à découvrir l’existence d’un chef et à le respecter au sein d’une meute. Si on ne commence pas à l’apprendre ces règles dès son plus jeune âge, il ne saura pas ce qu’est de respecter ses supérieurs et deviendra donc un inadapté social dans la vie de la meute. A terme, il signerait ainsi sa condamnation. A un certain niveau, le chiot est conscient de cela car son instinct d’animal social l’incite à évaluer le degré hiérarchique des occupants de la maison. Outre l’assistance personnelle et régulière du maître (le point le plus important dans l’éducation canine), on peut également compléter le dressage du chiot à l’aide d’accessoires adaptés et à la pointe de la technologie. Visitez ce site pour découvrir les produits dernière tendance afin d’accompagner efficacement l’éducation de votre chien.

La différence entre un chiot et un chien adulte

Cela paraitrait plutôt logique mais il est important de bien faire la distinction afin de ne pas se tromper dans le type d’éducation à appliquer. Le chiot est pour le chien ce que l’enfant est pour l’homme, c’est exactement cela. Votre enfant n’est pas une version bonsaï de vous, la psychologie, la maturité biologique, la capacité d’assimilation, etc. sont tout à fait différentes. Le chiot réagit à des stimulations différentes et de manière différente.

La construction mentale du chiot est comparée à une éponge prête à absorber toutes sortes d’informations qu’on lui envoie. Ces informations sont difficilement reçues par un adulte, elles seront même parfois ignorées. Si l’on veut donc que l’éducation réussisse, il vaut mieux choisir un chiot plutôt qu’un chien.